Mes produits de soins BIO

La culture bio ne cesse de se développer. Elle représente 7,5% de la surfacture agricole française. Ce marché pèse près de 10 milliards de Chiffre d’Affaire. Nous constatons que près de 5% des consommations des ménages est consacrée aux produits bio. Alors, côté cosmétique, ou en sommes-nous ?

Est-ce qu’il y a du bio dans le cosmétique ?

Oui, le cosmétique bio commence à se faire place sur le marché. Ce produit bio est de plus en plus demandé par les consommateurs féminins et masculins. Les grandes surfaces ont dû suivre cette tendance pour répondre aux demandes importantes du marché. On peut dire qu’une offre de soins de beauté est de plus en plus complète. Le marché cosmétique bio progresse fortement.

Monoprix a été un des pionniers du domaine. Certaines grandes distributions, comme super U, Carrefour ou bien Casino, comment à fabrique leur propre marque bio. On retrouve même le bio chez Lidl, sous la marque Cien Nature.

Les marques distributeurs sont-elles équivalentes ?

Comme les médicaments, il existe des génériques. Puisque les distributeurs n’ont pas de service recherche, ils font appels aux différents laboratoires pour concevoir leurs formules. Ces produits contiennent les mêmes molécules que les produits de grandes marques car ils sont fabriqués par les mêmes fournisseurs. On retrouve donc les mêmes ingrédients tels que l’acide hyaluronique, le Q10, l’aloe vera, le beurre de karité ou bien les extraits de lavande, le coco ou de fleur d’oranger.

Pour la qualité, ils sont soumis aux exigences et respectent les règlementations européennes. Ils sont même passés aux tests de tolérance et de sécurité avant d’être commercialisés. Ces examens de qualité et toxicologie sont également contrôlés par le service spécialement dédié.

Quelle est l’efficacité de ces produits ?

L’efficacité est prouvée pour les produits d’hygiène, comme le shampooing, le déodorant… Pour les produits cosmétiques, c’est difficile à dire car les distributeurs ne sont pas soumis aux tests cliniques.

Laisser un commentaire