Cheveux : Quelle chute d’automne!!!

PAS D’INQUIETUE, tant que l’on perd moins de 100 cheveux par jour, tout va bien. Ce chiffre correspond à environ 10% de la masse capillaire et à une partie des cheveux qui arrivent à un cycle de fin de vie. Ils sont donc prêts à tomber. Il n’est donc pas inquiétant de perdre les cheveux.

Cependant il est possible que le nombre de cheveux tombant puisse varier qu’une période à l’autre. Cela dépend de plusieurs facteurs.

La cycle de vie 

La durée de vie des cheveux dure en général 4 ans. A la fin du cycle de vie, il est normal qu’ils tombent pour laisser les petits cheveux poussent à leurs places. Il n’est pas donc nécessaire de les empêcher de tomber. Par contre, il est possible de freiner la chute avec plusieurs méthodes comme le complément alimentaire.

 

Les chutes saisonnières : les hormones, la cause principale

En général, nous perdons bien les cheveux en printemps. C’est normal car après l’été, notre corps surtout nos hormones qui favorisent la croissance des cheveux, des oncles ou des poils sont en baisse. C’est la raison pour laquelle les cheveux sont moins résistants et chutent considérablement dès la rentrée.

 

Autre cause : fatigue, carence en fer, tabagisme…

Lorsque les cheveux tombent prématurément ou lorsque le phénomène saisonnier dure plus de 6 semaines, cela signifie un déséquilibre alimentaire ou un déséquilibre du cuir chevelu. La fatigue, le tabagisme, ou le régime alimentaire peut également entraîner une chute précoce des cheveux. Dans ces cas-là, l’offensive s’impose. Il est nécessaire de recourir à un complément alimentaire, plein de vitamine B, de fer et de magnésium.

Le traitement dure normalement 3 mois. La cure est un moyen de prévention et également un traitement pour ralentir la chute. Le stress, cause principale et habituelle de la chute, doit également être traité.

 

Il existe un autre cas où les cheveux fragiles, en mauvaise santé tombent en quantité.  Il est donc important de les soigner avec des masques, de baume pour cheveux pour les fortifier. Il faut noter également que certains gestes peuvent aggraver la chute : le chignon, la queue de cheval, ou le brossage agressive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *